samedi 16 mai 2015

CONCOURS PHASE 5 : INDICES


Bonjour à tous,
 

Notre webmaster me signale que vous êtes toujours aussi nombreux à vous intéresser à notre concours, et je vous en remercie. Il semble que beaucoup d’entre vous achoppent sur les questions 4, 5 et 9. Les erreurs commises à propos de cette dernière vont me permettre de faire une petite mise au point.

En effet, lorsqu’il s’agit de dresser la très courte liste des albums situés en Grande-Bretagne, vous êtes plusieurs à citer divers tomes de Destins. Or si je suis bien le concepteur de la série, si c’est bien moi qui ai coordonné le projet (et c’est à ce titre que mon nom apparaît sur les couvertures), je n’ai personnellement écrit que le premier tome et le dernier (Le Hold-up et  Ellen). Il vous suffit de jeter un coup d’œil sur la page de titre, là où figure le nom des différents participants à l’album (dessinateur, coloriste, scénariste) pour vérifier que je ne suis pour rien dans la rédaction des douze autres volumes. Certes, j’ai veillé à ce qu’il n’y ait pas d’incohérence entre eux, mais je ne me serais jamais permis d’intervenir sur le travail de mes collègues… d’autant qu’ont participé à l’aventure Destins certains des plus grands noms de la BD ! En ce sens, Destins est une expérience très différente du Décalogue ou de Quintett, dont je suis le scénariste unique. 

En ce qui concerne la question 4, la particularité de Michel Faure (du moins celle dont on parle ici !) ne réside pas dans son dessin. Oui, Samsara a été réalisé en couleurs directes, mais c’est aussi le cas de L’Ecorché et de L’Angélus, même si cette technique y est moins visible grâce à l’utilisation d’un « cerné » autour des personnages. Regardez plutôt du côté de ses origines… 

A très bientôt pour d’autres indices… ou plus probablement pour un autre concours !

 

         F.G.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire